Articles

Le professionnalisme des journalistes mis à l’épreuve !

Depuis le samedi 10 août, un avion tractant une banderole « Hollande Démission ! » fait le tour des plages de France sous les applaudissement de la plupart des vacanciers.

Seulement voilà, depuis quelques temps, une rumeur circule selon laquelle l’avion de notre pilote ce serait crashé. Ceci est totalement faux. L’avion à certes connu des dommages lors du décollage de Château d’Olonnes le 13 août, mais ces ennuis sont derrière nous depuis longtemps, l’avion réparé a survolé hier La Baule, et aujourd’hui Quiberon, et notre pilote coule des jours heureux malgré les diverses pressions de la gendarmerie.

Mais d’où viennent ces rumeurs ? L’on peut pour le moment mettre en cause un article de Ouest-France datant d’aujourd’hui, samedi 17. Un article du Point qui titrait « l’ULM anti-Hollande s’écrase en Vendée »  portait également à confusions, même si l’article précisait par la suite que l’avion avait été réparé, ceci avec la neutralité si chère aux journalistes. Et bientôt BFM TV s’est mis de la partie.

On remarquera d’ailleurs cette constance chez les journaleux de présenter notre pilote comme farouche anti-mariage-gay… Comme si l’anti-hollandisme était l’apanage des personnes opposées au mariage homosexuel. 72% des Français ?

Rassurez-vous donc, l’aventure de notre pilote continue, et elle n’en est qu’à son début !

Décidément, le professionnalisme des journalistes nous étonnera toujours !

 

Marie

66 commentaires sur “Le professionnalisme des journalistes mis à l’épreuve !

  1. Et que dire du « sénateur » Passé, de Désir dit Harlem qui crache sur la France et sur Sarko. Oui il nous a trompé en 2007, mais le . »moi président », le cancre de l’Elysée, ne trompe-t-il pas ceux qui ont voté pour lui? C’est vrai, personne n’a voté pour ce abruti. Et puis au fait, le « mariage pour tous » c’est pas pour lui aussi? Je ne parle pas de sa maitresse – elle n’est pas divorcée- mais que n’a-t-il épousé la Royal ou l’Hidalgo à qui il a fait un enfant pendant Z-Ayraut couchait avec la Ségo.